À partir de 2008, la qualité de lecture sur écran des liseuses s'étant considérablement améliorée, le livre numérique connait un nouvel essor auprès du grand public.

En 2010, la progression en termes de parts de marché devient très significative aux États-Unis.

2047 underground online dating guide rare-802047 underground online dating guide rare-682047 underground online dating guide rare-51

Egyption chat sex came - 2047 underground online dating guide rare

1995: Apparition d'Amazon.com, la première grande librairie électronique qui connaît rapidement un succès et qui est toujours la référence des libraires numériques au vingt-unième siècle fonde à Montréal Éditel (editel.com), première plateforme d’édition électronique, et la presse dans son sens large commence à se mettre en ligne.

1996: Cylibris, première maison d'édition numérique francophone fondée par Olivier Gainon qui publie les livres numériques et imprimés sur Internet.

1993: En effet, en janvier 1993, John Mark Ockerbloom crée le Online Books Page.

Contrairement à Hart qui publiait des livres sur la plateforme numérique, ce projet a pour but de répertorier uniquement des textes numériques anglophones déjà publiés, de manière à offrir un point d'accès commun à tous pour la lecture numérique.

Il existe dans les faits plusieurs types de livres numériques.

Fabrice Marcoux en relève trois dominants : homothétique, enrichi et "originairement numérique" C'est la "transposition à l’identique d’un livre papier en version numérique".De nombreux éditeurs commencent à distribuer, sous forme électronique, des livres tombés dans le domaine public.Au même moment, pour une question de coûts et de rentabilité, certains éditeurs préfèrent publier leurs auteurs de cette manière.Dans l'usage courant, les termes « livre électronique » et « livrel » désignent aussi bien le contenu (le texte lui-même) que, par métonymie, le contenant (le support permettant de visualiser le contenu).Ces deux expressions sont donc aussi synonymes de « liseuse ».La même année débute le concept du mail-roman francophone qui consiste à publier, un chapitre à la fois, un roman par l'intermédiaire de courriels.